Accueil > Indices du Forex > Les indicateurs de volume sont indispensables sur le Forex
Comparatif Forex

  • Etoro
  • Markets
  • Plus500
  • Xtrade
  • Avatrade
  • Fiche
  • Dépot
  • 100€
  • 100€
  • 100€
  • 50€
  • 50€
  • Infos
  • Etoro est le leader mondial du Forex : incontournable
  • Markets.com est idéal pour les débutants, bonus de 10% offert
  • Plus500 vous offre un bonus de 25€ sans dépot
  • Xtrade est réputé pour son école de trading très efficace
  • Avatrade existe depuis plus de 10 ans, excellente plateforme de trading

Les indicateurs de volume sont indispensables sur le Forex

Vendre ou acheter des devises sur le Forex est une opération qui se fait sur la base d’informations pertinentes données par des indicateurs de volume. Les volumes indiquent la tendance sur le marché des changes. Ainsi, une tendance à la hausse signifie un grand intérêt des investisseurs pour un marché donné, tandis qu’une tendance à la baisse pourrait signifier le contraire.

Les principaux indicateurs de volumes sur le Forex

Les indicateurs de volume font partie des sources d’informations dont se servent les traders pour identifier les marchés qui présentent un intérêt pour les investisseurs. Une fois que cet intérêt est déterminé, les traders le suivent pour être au courant des mouvements importants sur le marché.

L’OBV, l’indicateur de volume le plus ancien

L’« On Balance Volume » ou OBV est un indicateur de volume qui représente, à l’aide d’une courbe, la somme des transactions effectuées durant une journée. Avec cet indicateur, on parle de « volumes sur avancée » les jours où le volume des transactions est en hausse sur le marché et de « volumes sur déclin » les jours où le volume des transactions est en baisse.

Dans le premier cas (volumes sur avancée), l’OBV sert à confirmer la tendance des transactions. Pour ce faire, cette tendance doit aller dans la même direction que celle des prix. Pour Joseph Granville, le concepteur de cet indicateur, il s’agit d’une accumulation.

Dans le second cas (volumes sur déclin), la lecture de l’OBV dépend de la nature des prix. Il y aura des jours où on parlera d’accumulation et des jours où on dira qu’il y a distribution. On remarque qu’en phase de congestion, la lecture de l’OBV est complexe.

L’indicateur d’accumulation-distribution de Williams

Les difficultés d’analyse de l’indicateur de volume OBV ont été prises en compte par Larry Williams. En ajoutant une courbe cumulative à celle de l’indicateur conçu par Joseph Granville, il a amélioré la ligne accumulation-distribution afin de mieux déterminer les écarts entre les volumes échangés au cours d’une journée et les prix, ce qui a abouti à la conception de l’indicateur Accumulation-Distribution de Williams.

Cet outil prévisionnel représente une partie du volume en une valeur positive (+) ou en une valeur négative (-), en prenant en compte le prix de clôture et le prix moyen du jour. Ainsi, on attribue une valeur positive au pourcentage du volume du jour si le prix de clôture est supérieur au prix moyen, et vice versa.

L’index de volume négatif ou IVN

L’index de volume négatif (IVN) admet un principe : les jours où le volume des transactions est en hausse, tous les opérateurs entrent sur le marché et les jours où ce volume est en baisse, ce ne sont que les investisseurs dits sophistiqués (les smart money) qui y sont.

Partant de ce principe, l’IVN s’intéresse aux investisseurs sophistiqués et les considère comme des spécialistes contrairement aux autres investisseurs (les odd lotter) qui seraient mal informés et achèteraient les titres au détail.

Le but est donc de suivre les smart money et non les odd lotter. Il découle de cette analyse qu’il faut prendre une option d’achat quand l’IVN est en hausse, c’est-à-dire les jours où le volume des échanges est en baisse.

L’index de volume positif ou IVP

L’index de volume positif (IVP) n’est pas le contraire de l’IVN, il est plutôt un complément de l’IVN. En fait, l’index de volume positif prend en compte le comportement des investisseurs mal informés qu’il associe à l’accroissement des volumes.

Cela permet de définir un outil d’analyse qui s’appuie sur les tendances en cours pour faire des transactions.

L’importance du volume des échanges au Forex

Le volume sur un marché boursier ne représente que le volume d’une action au cours d’une transaction. Par contre, le volume des échanges au Forex représente la valeur totale des mouvements sur le marché, voire l’ensemble des contrats de vente et d’achat passés au cours d’une session.

D’autre part, un volume élevé de transactions sur le Forex signifie qu’un accord sur le prix a été obtenu entre les vendeurs et les acheteurs.


Notez cet article :
Les indicateurs de volume sont indispensables sur le Forex 4.89/5 - 18 votes




Partagez cet article :

Auteur : Planete Forex


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Forex

+ de 130 000 membres

+ le guide offert


Votre niveau au Forex ?


Ne ratez plus rien en Forex !

Ne ratez plus rien en Forex !

Recevez les meilleurs conseils Forex une fois par mois sur votre mail !

Cadeau : Les 7 SECRETS du Forex 2017 !

Merci de votre inscription