Accueil > Actualité Forex > Groupe Casino : quelle stratégie pour s’adapter aux nouvelles lois du marché
Comparatif Forex

  • Etoro
  • Markets
  • Plus500
  • Xtrade
  • Avatrade
  • Fiche
  • Dépot
  • 200€
  • 200€
  • 200€
  • 200€
  • 200€
  • Infos
  • Etoro est le leader mondial du trading social !
  • Markets.com est idéal pour les débutants
  • Plus500 vous offre un bonus
  • Xtrade est réputé pour son école de trading très efficace
  • Avatrade existe depuis plus de 10 ans, excellente plateforme de trading
75 % des comptes de traders particuliers perdent de l'argent




Groupe Casino : quelle stratégie pour s’adapter aux nouvelles lois du marché



Victime d’attaques spéculatives, le groupe Casino, acteur historique de la grande distribution en France, contre-attaque depuis plusieurs mois à travers une stratégie pro-active pour résorber sa dette et se positionner sur des marchés émergents. Retour sur le plan de Jean-Charles Naouri pour redresser la barre du groupe stéphanois.

Casino lance un vaste plan de cession des actifs

Attaqué depuis près d’un an par des fonds vautours anglosaxons qui jouent à la baisse les actions du groupe Casino en raison du poids, appréhendé comme élevé, de son endettement, la maison-mère du groupe Casino, Rallye, a été placée en mai dernier en procédure de sauvegarde pour protéger le distributeur de ses créanciers et lui donner le temps de se désendetter.

Depuis plusieurs mois le géant de la distribution se sépare donc de divers actifs et enseignes considérées comme non stratégiques, pour recentrer ses activités et réduire son endettement. Suite à son plan de cession, qui a déjà permis de céder pour plus de 2,1 milliards d’euros d’ actifs, le groupe Casino prévoit de ramener sa dette nette en dessous de 1,5 milliard d’euros d’ici fin 2020.

Le groupe de Jean-Charles Naouri est également à la recherche d’un acquéreur pour sa filiale Leader Price, et a annoncé récemment être en discussion avec Aldi pour la reprise de son enseigne discount. Une cession qui devrait apporter des liquidités au distributeur. Enfin, le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky est entré au capital du groupe Casino en septembre, apportant des capitaux tout en démontrant l’attractivité de la stratégie de Casino.

Le groupe table d’ailleurs sur une croissance du ROC de la distribution en France (hors immobilier) de 10%, assortie à au moins 2,5 milliards d’€ de plan de cession d’ici le T1 2020.

Groupe Casino : répartition des activités du groupe

Casino est un géant de la distribution en France, également présent sur le marché international. Il compte 227 000 collaborateurs dans le monde et plus de 12 100 points de vente en France et à l’étranger, notamment, au Brésil (Pão de Açúcar, Extra, Assaí), en Colombie (Éxito, Carulla, Super Inter, Surti Max), dans l’Océan Indien (Jumbo, Score), en Uruguay (Disco, Devoto) et en Argentine (Libertad).

En France, le groupe Casino gère les enseignes Casino, Monoprix, Franprix, Leader Price et le e-commerçant Cdiscount, numéro deux du secteur en France, derrière Amazon. Ces magasins représentent 52 % du chiffre d’affaires et 48 % du résultat opérationnel courant du groupe.

À fin 2018, Casino détenait en France un parc de 8 962 magasins qui couvre l’ensemble des formats du commerce alimentaire. Dans le détail, selon les données publiées en 2018, il exploite 117 hypermarchés Géant, 423 Supermarchés Casino, 689 magasins Monoprix, 894 magasins Franprix, 726 magasins discount Leader Price, 5 153 magasins de proximité et 239 magasins dans l’Océan Indien (Vindémia, filiale cédée en juillet dernier au distributeur GBH pour 219 millions d’euros).

Le groupe possède environ 11 % de parts de marché et représente le 4e distributeur français derrière Leclerc, Carrefour et Intermarché.

La stratégie de développement international de Casino

En Amérique du sud, Casino dispose d’un parc de 3 147 magasins. Sur ces marchés, il occupe des positions de leadership ou de co-leadership grâce à des enseignes bénéficiant d’une présence historique et d’une relation de proximité avec leurs clients. Les activités sud-américaines représentent 43 % du chiffre d’affaires et 53 % du résultat opérationnel courant en 2018.

La stratégie de Casino, depuis une dizaine d’années, vise à se focaliser sur les formats et les zones géographiques les plus porteurs. Ces dernières années, le groupe s’est davantage axé sur le développement des magasins de proximité et le premium, via un réseau d’enseignes différenciées et complémentaires.

En parallèle de ces orientations stratégiques, le groupe Casino a investi avant ses concurrents dans le digital via notamment sa filiale Cdiscount. Les partenariats noués récemment avec des acteurs comme Amazon, par Monoprix et Naturalia, témoignent également de la capacité du groupe à s’adapter à la nouvelle donne créée par l’arrivée des GAFAM dans le secteur de la grande distribution.

Enfin, le groupe Casino a diversifié ses activités en créant une filiale dédiée à la production et à la vente d’électricité verte, GreenYellow, ainsi qu’une autre, spécialisée dans la data et les data center, 3W.RelevanC, le leader français dans la collecte, la mesure, le ciblage et la monétisation d’audiences et de données transactionnelles.


Notez cet article :
Groupe Casino : quelle stratégie pour s’adapter aux nouvelles lois du marché 4.63/5 - 19 votes

Auteur : Marie


Commentaires :






Tout trading comporte un risque. Risquez uniquement le capital susceptible d'être perdu. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position. Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. Ce contenu est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement.



Rejoignez
la communauté
Planete Forex

+ de 130 000 membres

+ le guide offert


Votre niveau au Forex ?